Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
marionnettesandco.overblog.com

Présentation du projet Grundtvig mené par la Cie Les Mille et une Vies Théâtre de Marionnettes Itinérant

Récit d’une arrivée européenne mouvementée…

Récit d’une arrivée européenne mouvementée…

Retour sur le 15 avril....par Sophie (translation later). C’est le grand jour, l’équipe des Mille et une Vies est prête à accueillir pendant une semaine, 15 européens pour un stage de construction, de création et de manipulation de marionnettes. Ils sont roumains, polonais, lettons, bulgares, croates, grecs, slovaques, espagnols, nous sommes 3 équipes dispatchées pour aller les chercher. Pour moi ce sera Bruxelles National et Bruxelles Charleroi afin de récupérer Anca- Mihaela, Dan, Valentina Mirela, Aurélia, Guna et Olegs qui viennent de Roumanie et de Lettonie.

8h00, nous quittons Lille. Aux commandes du minibus que nous venons de récupérer, Patrice Quetin une aide précieuse pour la compagnie. Sur la route, la circulation est fluide mais plus nous avançons de Bruxelles plus elle s’intensifie. Mince, nous étions déjà en retard…

8h55 : Alors que nos 4 participants roumains ont atterri, nous sommes coincés dans les bouchons de la capitale des Belges. Heureusement, la veille nous les avions prévenus de cette éventualité.

10h00 : Ouf ! Nous voilà enfin arrivé à l’aéroport. Munie de ma pancarte sur laquelle il est écrit Les Mille et une Vies (notre moyen d’identification pour les participants), je me dirige vers la zone d’arrivée. Ne voyant personne venir à moi, je décide d’appeler Dan pour lui dire que nous sommes là. C’est la première fois que je lui parle et je suis épatée par son français impeccable.

Je les vois enfin : Anca-Mihaela, Dan, Valentina Mirela et Aurélia. Premier contact, je ne sais pas s’il faut se serrer la main, se faire la bise. Au final, j’opte pour la poignée de main, la bise viendra plus tard lorsqu’Anca –Mihaela et Mirela m’offriront un petit cadeau de leur pays.

10H20 : Nous voilà de nouveau sur la route pour l’aéroport de Bruxelles Charleroi accompagné de 4 passagers supplémentaires. Nous ne serons pas en retard cette fois-ci, Guna et Olegs les deux Lettons n’arrivent qu’à 12h20. A l’arrière du véhicule, le calme règne, la fatigue du voyage y est surement pour beaucoup.

11H40 : La pluie a fait son apparition, nous rassurons nos passagers, il fera beau une fois la frontière belge passée ; 3 heures plus tard cela se confirmera.

Le groupe au complet décide de joindre à nous pour accueillir Guna et Olegs. De plus, la faim commence à se faire sentir, je décide d’avancer la pause déjeunée.

12H05 : Je constate en lisant le panneau d’affichage que le vol en provenance de Riga a de l’avance. Je me dirige vers la zone d’arrivée laissant le groupe aux bons soins de Patrice. Il est finalement 12h30 lorsque j’aperçois enfin Olegs et Guna toute souriante me faisant de grands signes. Nous nous disons bonjour, ils sont heureux d’être enfin arrivé. Nous rejoignons le reste du groupe, tous font connaissance soit en français, soit en anglais. Dan et Olegs ont choisi la langue de Molière qu’ils maitrisent parfaitement. Je les observe et j’apprécie le moment. Ces deux personnes de nationalité différente qui ne se connaissaient pas, communiquent dans une langue qui n’est pas la leur, qui plus est le français et non l’anglais. Je suis heureuse d’assister à cette scène.

13H00 : Il est temps de partir pour rejoindre la France et notre destination finale, Beuvry et son hôtel qui nous hébergera durant ces 10 jours. Tout le monde est bien installé, les ceintures sont attachées, sur la route, les conversations entamées à l’aéroport se poursuivent, celle d’Olegs et Dan toujours en français…

Il est près de 20h lorsqu’Anna, Diana, Nikolaos, Marijana, Charo et Veronika arrivent à la salle polyvalente d’Annequin. Ils sont tous là, même Marius le participant Polonais venu en voiture depuis son pays. Lydia et Karine, les deux participantes françaises s’ajoutent et finissent de compléter le groupe. Les conversations se font en anglais, français, espagnol, allemand. Babel Europa commence…

Addendum : Ce texte n'engage que celui qui l'écrit et ce n'est pas moi... Je suis Germain Lenain, je ne suis pas là, sur la photo Edouard et Charo.... où suis-je qui suis-je ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article